La cafetière zéro déchet à la rescousse | Eco-capsules

Profitez de -10% sur votre commande avec le code ECOGREEN10 et livraison OFFERTE

La cafetière zéro déchet à la rescousse

Consommez zéro déchet. On en parle dans tous les coins du monde. On remue becs et ongles pour trouver la solution magique. On s’adapte comme on peut aux démarches et on essaie de trouver des alternatives aux usages quotidiens qui ruinent. Le rituel matin du café peut devenir une attitude zéro déchet louable.

La cafetière zéro déchet : comment ça fonctionne ?

Avant d’adopter la machine zéro déchet, informons-nous sur ses fonctionnalités. Comment peut-elle contribuer, et d’une manière très efficace, à la protection de la planète ? Il a été prouvé que l’utilisation des capsules jetables est une attitude moyennement responsable. Pour Dolce-Gusto, l’objectif est double : offrir un bon café et protéger l’environnement. 

La cafetière zéro déchet allie modernité et tradition

Si la forme ne tient plus rien de celle de nos grands-mères, la technique reste la même. Ces machines s’utilisent avec du café en vrac moulu qui bien sûr a gardé toute sa saveur. Faites torréfier vos grains de café chez le torréfacteur du coin. Pensez à récupérer le marc car il est biodégradable et peut devenir une alternative à vos produits d’entretien chimiques.

  • Choisissez votre café en grains selon la finesse de sa mouture et sa quantité.
  • Tassez le café moulu fermement. C’est le secret d’un expresso parfait.
  • Enfoncez le filtre et tournez la poignée
  • La texture du café dépendra ensuite de vos goûts si vous le préférez léger ou intense.
  • Vous pourrez ajouter du lait mousseux pour un capuccino moelleux et épais.

La machine avec broyeur intégré

Cette machine produit du très bon café. Connu également sous le nom de machine à café automatique, l’instant café instantané est un vrai travail de barista. Les grains de café sont broyés carrément avant d’être servis. Avec cette machine, les amateurs de café, même les plus exigeants seront bien gâtés. Le café relève toute sa saveur et l’arôme du matin est exquise.

Bien qu’à l’achat, cette machine avec broyeur coûte un peu plus cher à la caisse, elle permet de faire des économies. En effet, le café en grains coûte largement moins cher que le café en poudre et encore moins que le café en capsule.

Écologiquement parlant, la machine à café automatique joue un rôle prépondérant. Elle permet de réduire les déchets ménagers, car finalement le seul résidu issu de la préparation du café est le marc. Et le marc, lui, est réutilisable pour les entretiens ménagers. Sinon, il est à 100% biodégradable.

Le slow coffee

Les adeptes du café moins corsé préféreront cette machine traditionnelle. Son extraction douce, d’où son nom permet au café de s’écouler calmement. Le goût subtil du café obtenu résulte de la délicate pression du piston dans le broyeur.  Le café est moins amer, plus rond et son arôme est on ne peut plus accru. Cette machine est faite pour ceux qui privilégient l’instant café comme un moment de détente, car cette préparation prend un peu de temps. La douceur se concocte doucement.       

Pourquoi se retourner aux grains de café ?

Si les capsules de café sont devenues le premier ennemi de protecteurs de l’environnement, c’est parce son impact s’avère catastrophique. Nous disposons de quelques chiffres qui pourront vraisemblablement alerter le monde entier. Les fournisseurs sont appelés à produire des capsules et des filtres biodégradables. Dolce-Gusto, utilisant des grains de café. Ceux qui ne sont pas encore décidés sont invités à se concentrer dans les méfaits de l’utilisation des capsules jetables.

Les capsules jetables sont nuisibles à l’environnement 

  • On recense par an quelque 10 milliards de capsules nespresso et dosettes de café. Cette quantité est égale, à peu près, à 40 000 t de résidus d’aluminium équivalant à une quantité d’alu 4 fois la tour Eiffel. En sachant qu’une 1 t de production d’aluminium dégage 4 t de rejets composés d’actifs chimiques nocifs : titane, oxyde de fer, d’aluminium et de silicium, du cadmium et du chrome.
  • L’emballage de 250 grammes de dosettes équivaut à 10 fois l’emballage de café moulu ou en grains du même grammage.
  • Il faut compter entre 150 et 500 ans avant que les capsules se décomposent.
  • Si les capsules consommées en une année sont mises bout à bout, elles pourraient faire une longue corde tournant 10,5 fois autour de la terre.
  • En 1 an et rien qu’en France, les dosettes et les capsules de café produisent 3400 t de déchets plastiques et 1 900 tonnes de déchets en aluminium.
  • 3 tasses cafés / jour équivalent à 1 095 capsules / an.

Le marc de café est un bio-déchet

Zéro déchet, zéro emballage ! Le marc est un biodéchet aux multiples usages. Il peut servir à entretenir une canalisation débouchée qui vous permet de réduire l’utilisation de produits nocifs. Dans le milieu esthétique, le marc est préconisé en gommage pour avoir une peau douce. Il serait aussi un anti cellulite efficace. À essayer ! Le peut servir de composant au compost. Biodégradable, il n’a aucun effet destructif sur la nature. Au contraire, il assure une grande part de responsabilité dans le développement naturel de la biodiversité. Il pourrait servir de répulsif contre les pucerons des rosiers. À tester également.

 

C’est noté, Dolce-Gusto s’est lancé dans le rouage de la protection de l’environnement. Vous noterez tous ses efforts dans leurs produits notamment la cafetière zéro déchet. Vous pourrez amplement participer dans cette démarche durable en utilisant leur matériel écoresponsable suivre à la lettre toutes les consignes qui vous sont indiquées.